Actualités

Aubervilliers: Une jeune mère tuée devant ses 5 enfants à la maison

By  | 

Une femme de 28 ans a été tuée jeudi soir de plusieurs coups de couteau, devant ses enfants, dans son appartement à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis, rapporte Le Parisien.

Le drame s’est noué ce jeudi 15 novembre, vers 22 heures au neuvième étage d’une résidence HLM, au 39, rue de Presles, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Marie, 28 ans, mère de cinq enfants, a reçu plusieurs coups de couteau, dont un à la carotide, d’après une information du Parisien. Les 5 enfants sont âgés de 10 mois à 8 ans. Les faits se sont produits sous leurs yeux selon une voisine de la victime.

Source : Wikimedia Commons

« C’est horrible mais ça s’est produit devant les enfants », a indiqué à l’AFP, la source proche de l’enquête qui a été confiée au SDPJ 93. Les 5 enfants ont également été confiés au service départemental de l’Aide sociale à l’enfance (ASE).

Source : Pxhere

Une scène traumatisante!

C’est le fils de 17 ans de la voisine de palier de Marie qui a découvert le corps après avoir entendu un gros « BOUM » sur leur porte, ce qui a poussé le jeune homme à ouvrir la porte. Marie était allongée sur le palier et avait du sang qui giclait de son cou, plusieurs blessures au niveau des bras selon la narration de la source qui a continué en affirmant qu’elle a tenté de réanimer la victime avec un voisin du 7e étage.

« Elle était complètement paniquée, rapporte Sylvie. Ça va me marquer à vie », se souvient-elle en évoquant la petite fille de 8 ans de Marie qui criait « Maman ! Maman ! Maman ! », et est sortie de l’appartement quelques secondes après que la porte ait été ouverte.

« C’est dans les films qu’on voit des choses pareilles. Ici, il n’y a que des jeunes qui traînent, des petites bêtises… Un meurtre, c’est à peine croyable », regrette Véronique, 43 ans, une autre habitante de l’immeuble, dont la nièce de 12 ans, vivant au dixième étage, ne veut plus rentrer chez elle.

Le parquet de Bobigny a indiqué avoir mis en place le protocole « féminicide » qui s’applique en cas de violences faites aux femmes – homicide ou tentative d’homicide – depuis 2016 en Seine-Saint-Denis.

Le parquet souligne que cette disposition permet « en pareille circonstance une prise en charge et un accompagnement spécifique des enfants. Avec notamment une évaluation immédiate de leur état au service pédopsychiatrique de l’hôpital Robert-Ballanger. »

Le suspect du meurtre est en fuite et était toujours recherché le vendredi 16 novembre au soir.

ⓘ chieusetempcomple.com ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d’automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d’aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d’éviter que quiconque ne soit blessé. chieusetempcomple.com s’élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d’abus, d’inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d’abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Source : amomama

Loading...
Loading...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *