Général

Gilets Jaunes: Les journalistes de BFMTV, agressés et insultés, contraints de se protéger

By  | 

Depuis le début de la manifestation des gilets jaunes de ce samedi 17 novembre, les journalistes de BFMTV tentent d’obtenir des informations pour ses auditeurs. Malheureusement, ils seront malmenés par les manifestants pendant le mouvement.

Depuis le 17 novembre dernier, la quasi-totalité des routes des autoroutes françaises sont bloqués par des manifestants en gilet jaune. Le but de la manifestation: dénoncer la hausse du prix du carburant et la baisse du pouvoir d’achat. Cependant, si le mouvement devait se passer pacifiquement, ça n’a pas toujours été le cas.

La manifestation dite des gilets jaunes a déjà fait un mort et pas moins de 400 blessés pour la seule journée du samedi.

Et pourtant, si l’on n’a pas encore reçu des informations ce mardi, on sait que ce lundi, certains réseaux routiers français ont encore été bloqués. Pendant tout le long de ce mouvement, les journalistes se sont démenés sur terrain pour informer à temps réel leurs lecteurs, téléspectateurs et auditeurs.

Parmi eux, il y a les reporters de BFMTV qui n’ont pas chômé ces derniers jours. Malheureusement, le suivi de la manifestation des gilets jaunes n’était pas de tout repos pour eux.

En fin de journée ce lundi 19 novembre, Télé Star a mis en ligne un article dénonçant les difficultés endurées par les journalistes de BFMTV durant tout le week-end.

Pris pour cibles par les manifestants, les reporters sur terrain de la chaîne auraient subi des agressions et des insultes.

 

Le magazine Pure Médias qui a pu s’entretenir avec la patronne de la rédaction de BFMTV rapporte même un évènement troublant qui s’est passé à Bordeaux ce lundi 19 novembre.

Une équipe de reporters de la chaîne aurait été victimes de jets de projectiles. Les forces policières ont même dû intervenir pour protéger ces journalistes.

UN JOURNALISTE DE BFMTV FRAPPÉ PAR UN MANIFESTANT PENDANT UN DIRECT

Ce samedi 17 novembre, Raphaël Maillochon, un journaliste spécialisé en police-justice de BFMTV, était à Paris pour rapporter en direct la manifestation des gilets jaunes sur place.

 

Mais alors que la caméra était déjà en marque et que le journaliste passait déjà en direct, il a reçu un violent coup de la part d’un manifestant casqué l’obligeant à interrompre son duplex.

Si les blessures ne sont pas grâce, Raphaël Maillochon n’oubliera pas cette agression de si peu.

ⓘ chieusetempcomple.com ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d’automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d’aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d’éviter que quiconque ne soit blessé. chieusetempcomple.com s’élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d’abus, d’inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d’abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Source : amomama

Loading...
Loading...

2 Comments

  1. Kochersperger

    novembre 22, 2018 at 5:34

    mdr bin oui vous mentez au francais

  2. Zorkof

    novembre 23, 2018 at 3:17

    Dans la détresse le peuple français manifeste, malheureuse des incidents émaillent la manif.
    L’intransigeance du gouvernement à boosté la colère légitime des manifestant.
    La répression policière dirigée par l’Etat qui n’intervient pas pour d’autres sujets indentiques.
    Comment ne pas exacerber une population qui s’exprime pour survivre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *