Général

« Je n’ai pas peur »: Bernard Tapie, face au cancer, a répondu à la petite fille au sujet de la mort

By  | 

Sur C8, Bernard Tapie s’est confié sur son état d’esprit face à son cancer, devant des jeunes enfants. A travers ses mots, il a révélé qu’il n’avait pas peur d’affronter la mort.

Bernard Tapie a accepté l’invitation de Mélissa Theuriau, pour participer à l’émission Au Tableau, sur C8. Diffusé le 17 novembre prochain, des extraits de ce tournage ont été publié sur Twitter, où on voit l’ancien homme politique répondre à cœur ouvert aux enfants. Atteint d’un cancer de l’estomac, l’homme d’affaire déclare avoir eu peur de la mort auparavant, mais maintenant ce n’est plus le cas. «J’en avais une frousse bleue quand j’avais votre âge.

source: Twitter / C8TV

J’avais peur de la mort. Je me disais: ‘Comment c’est possible?’ A chaque fois que j’allais voir mes grands-parents qui n’étaient plus là, je disais: Mais dire qu’ils sont là… Et au fur et à mesure qu’on vieillit et qu’on prend conscience que ça peut arriver

D’abord, la nature est bien faite parce qu’au fur et à mesure que l’âge avance, elle devient de moins en moins sympa. Vous pouvez plus bouffer tout à fait ce que vous voulez, bref, donc je n’ai pas peur de ça.» Luttant depuis des mois contre ce cancer, Bernard Tapie fait toutefois une déclaration à l’Echo qu’il reste optimiste et positif.

«C’est une lutte quotidienne à la fois lucide et indépendante de ma volonté. Il y a des éléments qui plaident très largement en faveur d’un pronostic favorable et il y a des choses qui laissent penser qu’il faut être très prudent face à une récidive possible.»

«IL FAUT SE FORCER»

Lors d’une conférence de presse organisée à Liège, Bernard Tapie ne se cache pas de son état de santé, qui se dégrade de plus en plus. D’ailleurs, il compare la lutte qu’il mène aujourd’hui à un combat de boxe.

 

Après son opération d’un cancer de l’estomac, il annonce que l’issue de sa guérison reste incertaine.

D’ailleurs, ses médecins ne se montrent pas plus optimistes: «Elle est comme moi, elle ne peut pas se prononcer. Il y a des éléments qui plaident très largement en faveur d’un pronostic favorable et il y a des choses qui laissent penser qu’il faut être très prudent face à une récidive possible.»

source: dropbox.com

Ce que l’on espère, c’est que l’homme d’affaires se rétablisse vite, comme Jean-Pierre Pernault, qui a lui aussi fait face à un cancer récemment. Ce présentateur s’en sort aujourd’hui avec le sourire et dit qu’il est «guéri».

Source : amomama

Loading...
Loading...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *