Général

Sophie Lionnet: L’autopsie a fait une découverte horrible – les os de la baby-sitter ont été brisés avant sa mort

By  | 

Les derniers jours de la baby-sitter Sophie Lionnet ont été horrible. L’autopsie vient d’être dévoilée, son corps avait été retrouvé calciné.

Le corps de la jeune femme était brulé à 95%, et les résultats de l’autopsie ont récemment été révélés, faisant preuve d’une agression assez violente, cela aurait duré plusieurs jours avant qu’elle ne décède.

Le legiste Mangham a confirmé qu’elle aviat eu « 4 côtes brisés et son sternum enfoncé 3 jours avant d’être tuée. Elle a aussi eu la machoire cassée par un objet contondant au moins deux heres avant sa mort ».

#tribute #sophielionnet #aupair #murder #london

Une publication partagée par Edouard Guihaire (@edouardguihaire) le

Elle avait rejoint la ville de Lyon en 2016 et aviat été employée comme jeune fille au pair afin de s’occuper des enfants de madame Sabrina Kouider. C’est le 20à septembre 2017 que son corps a été retrouvé.

De nombreux éléments ont pu relater le calvaire qu’a subi la jeune femme :

« Elle a vécu comme une prisonnière et était maltraitée par le couple de Français. Victime de violences pendant des mois, elle dormait dans la chambre des enfants, sur un lit superposé et vivait sous l’emprise de ses employeurs, qui la nourrissaient peu et la battaient, slon des voisins. »

Sabrina ne s’entendait pas avec le père de son fils, Mark Walton. Après qu’ils se soient séparés en 2013, elle l’a accusé de pédophilie ainsi que d’agressions sexuelles et de harcèlement.

Pendant le procès, elle a reproché à la baby-sitter d’avoir permis une rencontre entre Walton et son fils, accusant Wlaton d’avoir drogué et violé l’enfant, plus tard, elle a reconnu avoir porté de fausses accusations.

Sabrina et Ouissem Medouni, son compagnon, plaident cependant non coupable pour les accusations de meurtre. Ouissem a cependant plaidé coupable pour entrave au fonctionnement de la justice.

Source : amomama

Loading...
Loading...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *